CHEMIN DU BIENHEUREUX

Le chemin relie Orsières, village principal de la commune éponyme où Maurice Tornay fut baptisé jusqu'à la Rosière, son village natal; un parcours qu'il a souvent fréquenté.